• Description
  • Programmes
  • Contact

En bref :

  • Fonds européen de Défense – Opérations cloud militaires multi-domaines – 2021

Fonds pour : développer une architecture cloud multi-domaines pour la défense et un démonstrateur technologique associé, fournissant un espace d’information partagé commun et des services fédérés permettant des opérations multi-domaines.

Priorités et actions financées :

Objectifs

  • Fournir aux États membres des informations améliorées, numérisées et sécurisées sur l’espace de combat dans tous les domaines opérationnels (fondation MDOC) ;
  • Étendre les capacités de collaboration en cours de développement dans chaque domaine, par le biais de services supplémentaires et de normes d’interfaçage, ce qui permettra des opérations conjointes avec un impact minimal sur les approches à domaine unique ;
  • Fournir des normes, un environnement en nuage et un portefeuille complet de services et de produits cloud qui aideront les États membres à élaborer leurs solutions nationales ;
  • Permettre aux forces armées européennes de coordonner leurs activités dans tous les domaines de combat sur la base des mêmes données de situation, quelle que soit l’application qu’elles utilisent, et éviter les disparités de données dans l’échange d’informations enraison des différents modèles de données utilisés au niveau de la couche service, ce qui se traduirait par des images de situation différentes ;
  • Améliorer les processus opérationnels pour soutenir la coopération entre les États membres ;
  • Accélérer le rythme des opérations militaires grâce à l’échange de données en temps réel et à la collaboration synchronisée entre les domaines terrestre, maritime, aérien, spatial et cybernétique.

Priorités

  • Décrire les besoins et exigences spécifiques des différents domaines et niveaux de commandement, notamment en termes d’information, d’interfaces et d’interopérabilité ;
  • Appliquer et fusionner plusieurs domaines du champ de bataille pour obtenir un réseau hautement intégré pour les services de communication, de capitalisation des données et de partage des ressources ;
  • Combiner les réseaux de données en temps réel et en temps différé et synchroniser les informations pour une collaboration entre les plateformes terrestres, maritimes, aériennes, spatiales et cybernétiques ;
  • Permettre l’utilisation de l’analyse du big data et son impact sur les ressources du cloud (puissance de calcul, stockage) dans les options d’architecture ;
  • Permettre le développement de solutions d’IA personnalisées sur les données disponibles et fournir des concepts pour analyser les informations avec un ensemble donné de puissance de calcul, du niveau tactique au niveau stratégique ;
  • Adapter la qualité de service et la synchronisation de l’information dans le cloud d’opérations multi-domaines à la largeur de bande et à la robustesse du réseau disponible à tous les niveaux de commandement, y compris les communications à bande étroite, interrompues ou non, ainsi que les futurs réseaux au niveau de la périphérie tactique et de la périphérie éloignée.

Parmi les activités financées

  • Études de faisabilité :
    • analyse des principaux besoins opérationnels des États membres aux niveaux stratégique, opérationnel et tactique en termes d’opérations multi-domaines,
    • définition des cas d’utilisation, définition des acteurs, des modes opératoires, des contraintes de temps, des données attendues à partager, des services existants ou prévus à prendre en compte,
    • définition d’un modèle de livraison des éléments constitutifs,
    • démonstration technologique de la plate-forme fédératrice et de ses services clés.
  •  Conception d’un produit de défense :
    • le design conceptuel,
    • définition de l’architecture, établissement de l’architecture globale de nuage fédéré multi-domaines,
      y compris en utilisant partiellement l’infrastructure existante,
    • spécification du système de systèmes, décrivant les services liés à la plate-forme,
    • outil de conception préliminaire pour élaborer et personnaliser l’architecture pour chaque État membre.
  • Mettre en place une plateforme virtuelle ou numérique européenne ;
  • Fournir un catalogue de produits et de services destinés aux utilisateurs finaux ;
  • Développer des outils, des interfaces et des API.

Informations supplémentaires

  • Cet appel à propositions est un appel à propositions ouverts.
  • Durée initiale de l’action : pas plus de quatre ans.

Eligibilité

  • L’action doit être réalisée par des entités juridiques coopérant au sein d’un consortium d’au moins trois entités juridiques éligibles qui sont établies dans au moins trois États membres ou pays associés différents ;
  • Au moins trois de ces entités juridiques éligibles établies dans au moins deux États membres ou pays associés différents ne doivent pas, pendant toute la période de réalisation de l’action, être contrôlées, directement ou indirectement, par la même entité juridique et ne doivent pas se contrôler mutuellement.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Secteurs : Information, Justice - Securité, Nouvelles technologies

Bénéficiaires : Centres de recherche, PME

Régions : Espace Economique Européen, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.






    Actualités associées

    • 22 février 2019

      13 milliards d’euros pour le futur Fonds européen de la défense (2021-2027)

      En savoir plus
    • 6 juillet 2021

      Fonds européen de la défense (FED) : une enveloppe de 1,2 milliard…

      En savoir plus