Plus de responsabilités pour le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies

2 décembre 2021

Amorce :

Le 29 novembre, le Parlement européen et le Conseil de l’UE sont parvenus à un accord sur le renforcement du rôle du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM). Il s’agit, selon les termes de la Commissaire à la Santé Stella Kyriakides, d’un pas de plus vers une Union européenne de la santé plus forte.

Texte :

Cet accord permettra au CEPCM de jouer un rôle plus important dans le soutien apporté à l’UE et à ses États membres en matière de prévention, de contrôler les menaces liées aux maladies transmissibles et d’améliorer la préparation européenne aux futurs défis sanitaires. Concrètement, cela signifie « une surveillance de pointe des futures épidémies, un renforcement de la planification conjointe de la préparation et de la réaction avec les États membres, une orientation plus forte dans les situations d’urgence et un soutien accru aux États membres à tous les stades de la gestion des crises sanitaires, notamment grâce à l’assistance d’une ‘task force’ européenne permanente et prête à être déployée », a déclaré Mme Kyriakides. Cette décision reflète les enseignements tirés du COVID-19 et constitue la base d’une Union européenne de la santé forte.

Union européenne de la santé: la Commission se félicite de l’accord intervenu sur le renforcement du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies

Url description : Salle de presse - Commission européenne