+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

Consolidation de la paix au Bénin à travers la prévention de l’extrémisme violent – 2022

Consolidation de la paix au Bénin à travers la prévention de l'extrémisme violent, visant à impliquer convenablement les acteurs de la société civile dans la mise en place de stratégies efficaces et concertées de prévention de l'extrémisme violent d’une part, et d’autre part de travailler à l’insertion socio-économique des populations vulnérables les plus exposées au risque d’extrémisme violent.

2022-07-04
2,3 million d'euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission européenne
Secteurs Autre Citoyenneté & Droits Humains Coopération & Développement Justice, Sécurité, Défense Protection Civile & Risques
Bénéficiaires Association & ONG Organisation UE & Internationale Tout bénéficiaire
Régions Afrique-Caraibes-Pacifique, Union européenne
Détails

Les actions doivent être mises en œuvre dans les régions suivantes :

  • Zone 1 : Alibori (Malanville et Ségbana)
  • Zone 2 : Borgou (Nikki et Pèrèrè) et Donga (Djougou et Bassila)

Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs

  • Prévenir l’extrémisme violent dans les zones frontalières du Bénin les plus exposées au risque
  • Renforcer la participation et l’implication coordonnées des acteurs de la société civile dans la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent
  • Participer à la mise en place de mesures barrières contre la communication violente par la réintégration économique et sociale des personnes vulnérables au discours extrémiste

Priorités

  • Priorité 1 : Soutenir et renforcer les capacités des organisations de la société civile et leurs initiatives visant la promotion d’une culture de dialogue, l’éducation à la citoyenneté et la prévention de l’extrémisme violent
  • Priorité 2 : Renforcer les capacités des médias (notamment les radios communautaires) en matière de prévention de l’extrémisme violent
  • Priorité 3 : Renforcer les capacités professionnelles et économiques des groupes vulnérables (jeunes et femmes)

Parmi les actions financées

  • Promotion de la tolérance et du multiculturalisme
  • Renforcement des capacités des acteurs de la société de matière de paix et de lutte contre l’extrémisme violent
  • Sensibilisation /Éducation à la tolérance, cohabitation pacifique et lutte contre l’extrémisme violent
  • Engagement civique des jeunes
  • Promotion de la coopération et de la cohabitation pacifique
  • Autonomisation socio-économique des jeunes et des femmes
  • Insertion socio-économique des personnes vulnérables

Informations complémentaires

  • Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert
  • Durée initiale de l’action : entre 18 et 24 mois

Eligibilité

  • Etre une personne morale et n’avoir aucun but lucratif
  • Etre une Organisation de la Société Civile (OSC) constituée conformément à la législation en vigueur au dans le pays concerné
  • Etre établi en République du Bénin ou dans un État membre de l’Union européenne depuis au moins trois ans à la date de la soumission de la proposition
  • Etre directement chargé de la préparation et de la gestion de l’action avec le ou les codemandeurs et l’entité ou les entités affiliées, et non agir en tant qu’intermédiaire
  • Etre capable de démontrer sa capacité à mettre en œuvre des projets de taille similaire à la subvention demandée
Financement
  • Budget total de l’appel à propositions : 2,3 millions d’euros
  • Montant de la subvention
    • Lot 1 : entre 300 000 et 400 000 euros
    • Lot 2 : entre 200 000 et 350 000 euros
    • Lot 3 : entre 350 000 et 550 000 euros
  • Taux de cofinancement : entre 50% et 95% du total des coûts éligibles de l’action.

Testez votre éligibilité

Besoin d'aide pour vos financements publics ?

Actualités similaires

29 juin 2022

Les OCS sur 2021-2027, la simplification attendue ?

Lire l'article

9 juin 2021

Nouveauté à Welcomeurope !

Lire l'article