+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

FEAMPA – Projet pilote de renforcement des capacités d’investissement et d’innovation dans l’économie bleue de la mer Noire – 2021

Le Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l'aquaculture (FEAMPA) soutient la politique commune de la pêche (PCP), la politique maritime de l’UE et l’agenda de l’UE pour la gouvernance internationale des océans. Il apporte un soutien au développement de projets innovants garantissant une utilisation durable des ressources aquatiques et maritimes.

2022-01-12
3,875 millions d'euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission européenne
Secteurs Energie Tourisme Transport
Bénéficiaires
Régions Union européenne
Détails
  • Pays non membres de l’UE faisant partie des stratégies du bassin maritime visées par cet appel à propositions :
    • Moldavie, Ukraine, Russie, Géorgie et Turquie.

Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs

  • Renforcer la capacité des PME et des start-ups de l’économie bleue à identifier et à exploiter les investisseurs publics/privés potentiels ;
  • Améliorer la visibilité des opportunités d’investissement dans l’économie bleue de la mer Noire et la capacité des investisseurs publics/privés à identifier les PME et les start-ups ;
  • Développer la capacité des parties prenantes à établir/renforcer des approches et des méthodes concrètes de coopération et de mise en réseau pour améliorer l’environnement commercial et renforcer les chaînes de valeur ;
  • Contribuer au développement d’un écosystème d’investissement et d’innovation dans l’économie bleue de la mer Noire qui soit multipartite et en réseau.

Priorités

  • Priorité 1 : Développer un écosystème régional de soutien avec des partenariats/réseaux durables de PME et de start-ups de l’économie bleue, d’organismes de recherche, de clusters maritimes, d’organismes de financement, d’investisseurs publics/privés et d’autres membres concernés ;
  • Priorité 2 : Concevoir des méthodes/approches nouvelles, applicables et reproductibles pour soutenir concrètement l’innovation dans l’économie bleue en mer Noire ;
  • Priorité 3 : Améliorer la visibilité du rôle des diverses institutions publiques et privées et des possibilités de financement qu’elles offrent institutions publiques/privées ;
  • Priorité 4 : Augmenter le nombre de PME/start-ups de l’économie bleue qui recherchent activement des opportunités d’investissement financier (par exemple, BlueInvest) ;
  • Priorité 5 : Augmenter la capacité des PME et des start-ups, des organismes de recherche, des clusters maritimes à mettre sur le marché les résultats de la recherche et de l’innovation.

Parmi les actions financées

  • Réalisation d’une évaluation des lacunes (par exemple, une analyse SWOT) pour définir les besoins spécifiques dans les zones locales visées par la proposition ;
  • Conception d’activités et de services pilotes de renforcement des capacités susceptibles de combler les lacunes identifiées et de contribuer à la mise en place d’un écosystème efficace et interconnecté d’investissement et d’innovation bleus dans la mer Noire ;
  • Tester les activités et services de renforcement des capacités identifiés pour les PME, les start-ups, les organismes de financement et les autres parties prenantes de l’économie maritime ;
  • L’évaluation des leçons apprises, des meilleures pratiques et des opportunités supplémentaires qui résultent de l’essai pilote et du développement de recommandations ;
  • Mise en réseau avec d’autres projets européens.

Informations complémentaires

  • Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert.
  • Durée initiale de l’action : entre 24 et 36 mois.

Eligibilité 

  • Être une personne morale ;
  • Être une entité publique ou privée ;
  • Les propositions doivent être soumises par un consortium d’au moins trois candidats (bénéficiaires ; entités non affiliées) dont au moins deux pays non membres de l’UE éligibles participant à l’AMC pour la mer Noire ;
  • Le coordinateur doit être établi dans un État membre de l’UE participant à l’agenda maritime commun pour la mer Noire (Bulgarie et Roumanie).
Financement
  • Montant de la subvention : entre 300 000 et 500 000 euros
  • Taux de cofinancement : jusqu’à 80% du total des coûts éligibles

Testez votre éligibilité

Besoin d'aide pour vos financements publics ?

Actualités similaires

9 décembre 2020

Législateurs européens : Pêche et Aquaculture pour 2021-2027

Lire l'aticle

26 juin 2019

Politique commune de la Pêche : le Fonds européen pour les Affaires maritimes et la Pêche, un instrument de financement efficace ?

Lire l'aticle