+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

FEAMPA – Relance du tourisme côtier et maritime en Méditerranée occidentale – 2021

Le FEAMPA soutient la politique commune de la pêche (PCP) de l'UE, la politique maritime de l'UE et l'agenda de l'UE pour la gouvernance internationale des océans. Elle apporte son soutien au développement de projets innovants garantissant une utilisation durable des ressources aquatiques et maritimes.

2022-01-12
3,875 millions d'euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission Européenne
Secteurs
Bénéficiaires Tout bénéficiaire
Régions Pays méditerranéens, Union européenne
Détails

Pays pouvant bénéficier de la subvention :

  • États membres (y compris les pays et territoires d’outre-mer (PTOM))
  • Pays non membres de l’UE qui font partie des stratégies de bassin maritime visées par le présent appel à propositions :
    • Moldavie, Ukraine, Russie, Géorgie et Turquie pour le topic 2 « Black Sea blue economy investment and innovation capacity »;
    • Mauritanie, Maroc, et Algérie, Tunisie et Libye dans le topic 3 « Recovery of coastal and maritime tourism in the Western Mediterranean ».

Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs

  • Topic 1 :
    • Soutenir le développement et l’adoption d’une utilisation multiple entre les énergies marines renouvelables (en particulier les énergies émergentes telles que les vagues, les marées et l’éolien flottant) et d’autres activités de l’économie bleue et/ou avec la protection de la nature (par exemple, les zones marines protégées) ;
  • Topic 2 :
    • Renforcer la capacité des PME et des start-ups de l’économie bleue à identifier et à exploiter les investisseurs potentiels publics/privés ;
    • Améliorer la visibilité des opportunités d’investissement dans l’économie bleue de la mer Noire et la capacité des investisseurs publics/privés à identifier les PME et les start-ups ;
    • Développer la capacité des parties prenantes à établir/renforcer des approches et des méthodes concrètes de coopération et de mise en réseau pour améliorer l’environnement commercial et renforcer les chaînes de valeur ;
    • Contribuer au développement d’un écosystème d’investissement et d’innovation dans l’économie bleue de la mer Noire.
  • Topic 3 :
    • Aider les acteurs du tourisme à exploiter le marché touristique de niche de l’écotourisme en pleine croissance ;
    • Stimuler l’innovation et la numérisation dans le secteur du tourisme, augmentant ainsi sa contribution à la croissance économique et à l’emploi en Méditerranée ;
    • Améliorer l’environnement commercial des PME touristiques, en mobilisant les investissements privés-publics, en renforçant l’intelligence socio-économique et de marché, en diversifiant et en augmentant la visibilité de l’offre et des produits touristiques.

Priorités

  • Topic 1 :
    • Développer des solutions intégrées musclées pour le développement des énergies renouvelables en mer ;
    • Apporter un changement radical du concept de droits exclusifs sur les ressources au partage inclusif des ressources par un ou plusieurs usages ;
    • Apporter une contribution substantielle aux objectifs de durabilité environnementale.
  • Topic 2 :
    • Réunir les parties prenantes de l’économie bleue dans l’UE et les pays de la mer Noire éligibles non membres de l’UE pour identifier et répondre aux besoins de renforcement des capacités locales afin de stimuler l’innovation, la numérisation et l’investissement dans l’économie bleue de la mer Noire ;
    • Créer une passerelle entre les parties prenantes locales et les activités développées au niveau de la ZMC de la mer Noire ;
    • Apporter une contribution substantielle aux objectifs environnementaux durables et ne pas nuire de manière significative à d’autres objectifs environnementaux.
  • Topic 3 :
    • Contribuer à la résilience globale du secteur du tourisme ;
    • Contribuer aux objectifs de l’approche par bassin maritime en Méditerranée occidentale ;
    • S’appuyer sur, compléter et valoriser les résultats des projets pertinents, des initiatives globales, des réseaux et des cadres de coopération au niveau européen et méditerranéen.

Parmi les actions financées

  • Analyse coûts-avantages, étude de marché, planification des activités, identification des investisseurs ;
  • Formation de partenariats entre les entreprises, les investisseurs, les autorités, les organisations environnementales et les autres parties prenantes, par exemple par le biais d’activités de mise en relation ;
  • Identification de sites et activités préparatoires pour les demandes de licence/consentement ;
  • Préparation d’un dossier commercial, mettant en évidence le financement nécessaire, en vue d’assurer la durabilité et la continuité de l’initiative pilote ;
  • Essais, validation, démonstration et test des technologies/dispositifs offshore pour des solutions intégrées à usage multiple ;
  • Conception d’une approche circulaire et multipartite pour garantir l’acceptation des parties prenantes et l’utilisation optimale des ressources ;
  • Développement de modèles pour surveiller l’impact des solutions renouvelables offshore multi-usages sur les habitats et espèces marins environnants ;
  • Préparation de méthodes pour suivre et mesurer le bilan carbone de l’ensemble du projet ;
  • Engagement des parties prenantes, mise en réseau, sensibilisation et activités de diffusion ;
  • Présentations ou autres événements visant à impliquer les entreprises et les investisseurs.

Informations complémentaires

  • Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert.
  • Durée initiale de l’action : entre 24 et 30 mois.

Eligibilité

  • Être une personne morale ;
  • Être une autorité publique au niveau national, régional ou local.
  • Être établi dans l’un des pays éligibles ;
  • Être un consortium d’au moins six candidats de six pays éligibles différents.
Financement
  • Budget indicatif par thème :
    • Topic 1 – Projets novateurs à usages multiples combinant l’énergie renouvelable en mer avec d’autres activités et/ou avec la protection de la nature dans l’Atlantique : entre 700 000 et 1 million d’euros ;
    • Topic 2 – Projet pilote de renforcement des capacités d’investissement et d’innovation dans l’économie bleue de la mer Noire : entre 300 000 et 500 000 euros ;
    • Topic 3 – Relance du tourisme côtier et maritime en Méditerranée occidentale : entre 700 000 et 1 million d’euros.
  • Taux de cofinancement : jusqu’à 80% du total des coûts éligibles

Testez votre éligibilité

Besoin d'aide pour vos financements publics ?

Actualités similaires

9 décembre 2020

Législateurs européens : Pêche et Aquaculture pour 2021-2027

Lire l'aticle

31 janvier 2014

Consultation sur un nouveau cadre de mesures techniques dans la politique commune de la pêche

Lire l'aticle