+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

FED – « Organisation de la société civile – Autorités locales » – Angola – 2020

Le Fonds européen de développement (FED) est l'instrument principal de l'aide communautaire à la coopération au développement des États ACP ainsi qu'aux pays et territoires d'outre-mer (PTOM).

2020-11-06
1.802.250 euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission européenne
Secteurs Emploi
Bénéficiaires
Régions Afrique-Caraibes-Pacifique
Détails

Angola


Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs
*Au niveau national et local: renforcer l’intervention des OSC et des AL pour contribuer à la bonne gouvernance, à la bonne gestion des ressources naturelles, au développement durable et à l’amélioration des conditions socio-économiques des femmes et des jeunes et d’autres groupes plus vulnérables (personnes handicapées et minorités ethniques);
* Accroître, au niveau local et national, les actions de réseau avec les acteurs publics et privés pour intégrer des modèles de production plus efficaces en faveur de l’environnement dans l’économie angolaise, avec des activités basées sur la réduction, la réutilisation, la valorisation et le recyclage des matériaux et de l’énergie.

Priorités
* Priorité 1 : Mettre en évidence, au niveau national: le renforcement des OSC et des AL pour contribuer à la bonne gouvernance et au processus de développement;
* Priorité 2 : Renforcer, aux niveaux régional et mondial, les réseaux d’OSC et les associations d’AL;
* Priorité 3 : Développer et soutenir l’éducation et les initiatives pour promouvoir et renforcer la sensibilisation et la mobilisation des citoyens pour le développement.

Parmi les actions financées
* Diffusion d’informations sur les politiques environnementales dans des formats accessibles; visites d’écoles et d’organisations de jeunesse, participation de groupes communautaires;
* Diffusion d’informations scientifiques sur les risques liés au changement climatique et à la contamination locale;
* Organisation de débats publics et de consultations: organisation d’événements publics de grande envergure qui favorisent un processus continu de résorption et de recyclage
* Développement de systèmes d’indicateurs et d’exemples de bonnes pratiques de suivi des performances: mener des activités pour une économie plus «verte» qui assure le développement économique, l’amélioration des conditions de vie et d’emploi, ainsi que la régénération du «capital naturel» ;
* Collecte et traitement d’informations pour présentation ultérieure et dialogue avec les autorités compétentes: collaboration avec le gouvernement angolais et la commission de l’environnement de l’Assemblée nationale pour assurer le respect des engagements de l’Accord de Paris;
* Préparation et présentation de propositions concrètes qui assurent un travail avec des groupes de consommateurs et d’entreprises pour minimiser la consommation de matériaux et les pertes d’énergie;
* Actions de plaidoyer et de lobbying pour promouvoir des campagnes de communication pour protéger l’environnement et lutter contre le changement climatique avec une large couverture sur tout le territoire national, en utilisant la radio, la télévision et d’autres médias très visibles – panneaux d’affichage, etc. ;
* Création de réseaux / forums et mécanismes de dialogue pour promouvoir un réseau de militants écologistes: acteurs de sensibilisation à la nécessaire protection des écosystèmes naturels en Angola, avec des organisations privées et publiques gérant les ressources à long terme (faune et flore) ; lutter contre les activités de pêche illégales et la contamination marine qui menacent le remplacement des populations et mettent en danger la santé alimentaire / une alimentation équilibrée des consommateurs;
* Initier des actions et des actions pour consolider les compétences de base pour la planification et la réalisation des activités de restauration des écosystèmes et de valorisation matière.
* Les activités de formation et / ou les activités de développement du personnel pour les candidats et leurs codemandeurs peuvent être incluses dans le budget et doivent être envisagées pour un financement

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succintes de présentation (partie A du formulaire de demande de subvention) doivent être soumises pour évaluation. Par la suite, les candidats principaux qui ont été présélectionnés seront invités à soumettre des demandes de subvention complètes. Après l’évaluation de ces derniers, les candidatures complétées sélectionnées provisoirement feront l’objet d’un contrôle d’éligibilité. La vérification sera effectuée sur la base des pièces justificatives demandées par le pouvoir adjudicateur et de la « déclaration du demandeur chef de file » signée et envoyée avec la demande de subvention dûment remplie.
* Durée initiale de l’action : de 36 à 48 mois

*Eligibilité :
– Etre une personne morale ou une entité sans personnalité juridique ou une personne physique 
– Ne pas avoir de but lucratif 
– Etre un type d’organisation spécifique, tel que: organisation non gouvernementale, organisations représentant le secteur privé et associations ou chambres de commerce (à but non lucratif), opérateur du secteur public, organisation internationale, au sens de l’article 156 du règlement financier l’UE;
– Etre établi en Angola ou dans un État membre de l’Union européenne, ou au Royaume-Uni ou dans un État membre de l’Espace économique européen (EEE)
– Etre directement responsable, avec son (ses) codemandeur (s) et entité (s) affiliée (s), de la préparation et de la gestion de l’action et de ne pas agir en tant qu’intermédiaires.

– D’autres organisations ou individus peuvent participer à l’action. Ces organisations jouent un rôle efficace dans l’action mais ne peuvent bénéficier d’aucun financement de la subvention, à l’exception des indemnités journalières de séjour et des frais de déplacement. Les organisations associées ne sont pas tenues de répondre aux critères d’éligibilité mentionnés au point 2.1.1. Les organisations associées doivent être mentionnées dans la partie B, section 6 – «Organisations associées participant à l’action» – du formulaire de demande de subvention.

Financement

* Montant de la subvention : entre 300.000 et 500.000 euros 
* Taux de cofinancement : jusqu’à 90% du coût total éligible pour tout requérent établi en Angola et jusqu’à 75% du coût total éligible pour tout requérent non établi en Angola

Testez votre éligibilité

Autres fonds :

Aucune relation trouvée.

Actualités similaires

29 juin 2022

Les OCS sur 2021-2027, la simplification attendue ?

Lire l'article

9 juin 2021

Nouveauté à Welcomeurope !

Lire l'article