+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

IAP – Partenariats au niveau local pour faire progresser l’inclusion sociale en Albanie – 2020

L'Instrument d'Aide de Pré-adhésion II (IAP II) est l'outil par lequel l'UE soutient les réformes dans les pays candidats à l'élargissement au moyen d'une aide financière et technique.

2020-09-30
4,5 millions d'euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission européenne
Secteurs
Bénéficiaires
Régions Union européenne, Pays candidats, Nouveaux Etats Indépendants, Espace Economique Européen
Détails

* Albanie
* Lot 1 : ouvert à 19 municipalités ciblées par cet appel : Prrenjas, Gjirokaster, Vore, Mallakaster, Cerrik, Librazhd, Shijak, Kavaje, Kurbin,Kukes, Kruje, Pogradec, Korce, Kamez, Vlore, Shkoder, Elbasan, Durres, Tirane.


Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs
* Contribuer au renforcement des capacités des municipalités à mettre en place et à fournir des services d’intégration aux citoyens dans le domaine de l’aide sociale, de l’emploi et de l’éducation inclusive ; 
* Améliorer l’inclusion de toutes les femmes et de tous les hommes, des garçons et des filles des communautés roms et égyptiennes dans les opportunités économiques et éducatives ; 
* Établir de nouveaux modèles ou étendre les modèles existants de services d’aide sociale, d’éducation inclusive et d’employabilité des groupes à risque ; 
* Établir un dialogue politique et des mécanismes d’apprentissage de la pratique, tels que des forums et des plateformes en ligne, qui favorisent, promeuvent et encouragent les possibilités de partage de l’innovation sociale et des bonnes pratiques entre deux ou plusieurs municipalités sur la conception, la gestion, la gouvernance, le financement et la fourniture de services d’aide sociale, d’emploi et d’éducation inclusive aux populations menacées par la pauvreté et l’exclusion sociale.

Priorités
* Lot 1 : Partenariats au niveau local pour la fourniture de services intégrés :
– Soutien à la création et/ou à l’extension des services d’aide sociale existants au niveau municipal, tels que : centres communautaires, centres multifonctionnels, équipes mobiles, centres journaliers, placement familial, etc 
– Soutien à la mise en place et/ou à l’extension de services d’aide sociale spécialisés axés sur des besoins spécifiques et pouvant concerner plusieurs municipalités, comme par exemple : services pour les femmes victimes de violence/ LGBTIQ, services pour les enfants victimes d’abus, services spécialisés pour les personnes handicapées, centres de jour pour les personnes âgées, etc.
– Soutenir l’inclusion sociale dans l’emploi des jeunes, des personnes handicapées, des femmes et d’autres groupes à risque (par exemple : modèles de services des entreprises sociales qui favorisent l’emploi inclusif, etc.)
– Soutenir les modèles qui contribuent à améliorer l’éducation inclusive des filles et des garçons – en mettant l’accent sur les enfants handicapés, la communauté rom et les enfants vivant dans des zones reculées.

* Lot 2 : Subvention pour l’apprentissage économique et inclusif des Roms et des Égyptiens :
– Augmenter les opportunités pour les communautés roms et égyptiennes et réduire l’écart d’emploi sur le marché du travail grâce à des programmes d’emploi actifs, au travail indépendant et à d’autres modèles d’emploi inclusifs. Garantir des approches individualisées basées sur les besoins dans les services de l’emploi existants et intégrés.
– Augmenter les taux de scolarisation et soutenir l’éducation inclusive des enfants roms et égyptiens et assurer la pérennité des acquis scolaires pré-universitaires.
– Renforcer l’activisme et les organisations de la société civile rom et égyptienne au niveau communautaire afin de mettre en œuvre des services et des initiatives adaptés à la communauté et d’améliorer la défense des politiques et le dialogue au niveau local et central.

* Lot 3 : Encourager la collaboration inter-municipale innovante en matière de développement de politiques et de pratiques :
– Construire des partenariats stratégiques et opérationnels entre les municipalités, les organismes publics et non publics qui se concentrent sur l’expérimentation et l’apprentissage des innovations dans le domaine des services sociaux, de l’emploi et de l’éducation.
– Encourager la collaboration inter-municipale sur la conception et la fourniture de services d’aide sociale et de mesures d’inclusion sociale dans les domaines de l’emploi et de l’éducation.

Parmi les actions financées
* Actions qui encouragent les autorités municipales et les OSC à fournir des services d’aide sociale (de proximité, à domicile, soins alternatifs) – y compris des centres communautaires multifonctionnels, des soins alternatifs aux soins résidentiels, des enfants et des jeunes quittant les soins résidentiels, des jeunes gérant la transition de l’école au travail ; des services de protection et de réinsertion pour les femmes et les enfants victimes de violence ; des services multidisciplinaires pour les personnes handicapées et les personnes âgées ;
* Actions sur les initiatives de coopération impliquant les organisations de la société civile, les partenaires sociaux, les associations d’entreprises ou les institutions gouvernementales dans la conception et la mise en œuvre d’actions visant à soutenir l’inclusion sociale des groupes à risque et/ou à négliger de bénéficier des services d’aide sociale, d’emploi et d’éducation ;
* Actions qui préconisent l’accès à des services qui s’attaquent aux obstacles à l’amélioration des moyens de subsistance des personnes dépendantes des économies informelle et formelle, et à l’inclusion sociale des groupes menacés d’exclusion sociale en les empêchant d’accéder à des mesures nouvelles et/ou existantes d’EFP et de travail actif, à des services d’aide sociale et à des mesures d’éducation intégratrice, dirigées par le gouvernement ;
* Les actions qui cherchent à s’attaquer aux obstacles qui empêchent les personnes de sortir du risque et de la vulnérabilité ; comme dans les zones rurales ou les zones informelles ou pour les jeunes qui n’ont pas d’emploi et ne suivent pas de formation ;
* des actions axées sur l’amélioration de la qualité, de la flexibilité et de la disponibilité de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP), des mesures actives du marché du travail (PAMT) ; 
* Actions axées sur l’innovation des programmes d’EFP et de la pédagogie : mélange des programmes académiques et professionnels, liaison plus étroite entre les écoles et les centres de formation et les différents secteurs ; 
* Actions qui soutiennent les activités de renforcement des capacités des autorités publiques et des organisations locales de la société civile, des associations d’entreprises afin qu’elles soient mieux équipées pour identifier et intégrer les besoins des différents groupes à risque ; 
* Des actions qui soutiennent la justice sociale dans les économies informelles et défendent les droits des travailleurs ; 
* Des actions qui se concentrent sur des modèles innovants visant à étendre la couverture des services de soins sociaux d’une manière fiscalement durable (comme, mais sans s’y limiter, le développement de liens entre les plans sociaux municipaux, les plans de dépenses municipales à moyen terme et le suivi des résultats des dépenses)

Informations complémentaires

* Le présent appel est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes conceptuelles doivent être soumises pour évaluation.

* Durée initiale de l’action :
– Lot 1 : entre 18 et 36 mois
– Lot 2 : entre 24 et 36 mois
– Lot 3 : entre 24 et 36 mois

* Éligibilité :
– Lot 1 :
> Être une personne morale et ;
Être une personne morale et ; > Être un organisme à but non lucratif et ;
> Être l’une des municipalités ciblées en République d’Albanie ou être une organisation à but non lucratif, une organisation de la société civile légalement enregistrée et opérant en Albanie. L’organisation peut également provenir d’un État membre de l’UE ou d’un pays candidat officiel ou de l’Espace économique européen et ;
> Être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) co-demandeur(s) et l'(les) entité(s) affiliée(s), sans agir en tant qu’intermédiaire.

– Lot 2 :
> Être une personne morale et ;
être une personne morale et > ne pas avoir de but lucratif ;
> Être un organisme public ou un organisme compétent mandaté par un ministère d’un État membre de l’Union européenne ; ou être une organisation internationale (intergouvernementale) telle que définie à l’article 62, point c), du règlement financier de l’UE ; ou être une organisation sans but lucratif, une organisation de la société civile légalement enregistrée et opérant en Albanie. L’organisation peut également provenir d’un État membre de l’UE ou d’un pays candidat officiel ou de l’Espace économique européen ;
> Être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) co-demandeur(s) et la (les) entité(s) affiliée(s), sans agir en tant qu’intermédiaire.

– Lot 3 :
> Être une personne morale et ne pas avoir de but lucratif ;
> Être l’une des municipalités ciblées en République d’Albanie ou être un organisme public ou un organisme compétent mandaté dans un État membre de l’Union européenne ou en Albanie ; ou être une organisation à but non lucratif, une organisation de la société civile légalement enregistrée et opérant en Albanie. L’organisation peut également provenir d’un État membre de l’Union européenne ou d’un pays officiellement candidat ou d’un État membre de l’Espace économique européen ; 
> Être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) co-demandeur(s) et l'(les) entité(s) affiliée(s), sans agir en tant qu’intermédiaire.

* L’action doit avoir lieu en Albanie ; le cas échéant, dans les municipalités indiquées.

Financement

* Lot 1 :
– Budget indicatif disponible : 2 millions d’euros
– Montant de la subvention : entre 100 000 euros et 300 000 euros
– Taux de cofinancement : entre 60% et 90% du total des coûts éligibles des actions
* Lot 2 :
– Budget indicatif disponible : 2 millions d’euros
– Montant de la subvention : entre 2 millions d’euros et 2 millions d’euros
– Taux de cofinancement : entre 60% et 90% du total des coûts éligibles des actions

* Lot 3 :
– Budget indicatif disponible : 500.000 euros
– Montant de la subvention : entre 100.000 euros et 200.000 euros
– Taux de cofinancement : entre 60% et 90% du total des coûts éligibles des actions

 

Testez votre éligibilité

Autres fonds :

Aucune relation trouvée.

Actualités similaires

29 juin 2022

Les OCS sur 2021-2027, la simplification attendue ?

Lire l'article

9 juin 2021

Nouveauté à Welcomeurope !

Lire l'article