+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

IPA II – UE pour les Roms et les personnes vivant dans une extrême pauvreté – 2020

Améliorer le logement, l'éducation et les opportunités économiques pour les Roms et les personnes vivant dans une grande pauvreté en améliorant les conditions de logement et en fournissant des services sociaux de proximité

2020-05-11
3,5 millions d'euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission européenne
Secteurs
Bénéficiaires
Régions Pays candidats
Détails

Pays candidat : Macédoine du nord


Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs
* Améliorer les conditions de logement des Roms défavorisés vivant dans une grande pauvreté dans des établissements pauvres et/ou informels dans les municipalités grâce à des approches holistiques et participatives ;
* Augmenter et améliorer l’accès des Roms et des personnes vivant dans une grande pauvreté dans des établissements pauvres et/ou informels aux services socio-éducatifs et aux services de santé.

Priorités
* Se concentrer sur la légalisation et l’accès aux services publics (électricité, réseau d’approvisionnement en eau, système d’égouts, etc,)
* Mise à jour de la situation du logement pour les Roms vivant dans des campements informels au niveau de la municipalité

Parmi les actions financées
* Des actions qui fournissent une approche cohérente et globale des besoins des individus et des communautés roms en matière de logement (c’est-à-dire une combinaison d’activités, mises en œuvre en plusieurs étapes à partir de la conception et/ou de la mise à jour et de l’approbation des plans d’urbanisme détaillés, suivies de la légalisation des établissements roms (maisons) et de l’enregistrement des terrains et des propriétés roms, etc 😉
* Actions qui mettent à jour les plans urbains existants ou conçoivent de nouveaux plans conformément à la législation en vigueur en matière de développement urbain (ces besoins doivent être évalués avant la présentation de la note conceptuelle et doivent être décrits en conséquence dans le cadre de la justification de l’action) ;
* Les actions qui développent des outils et des services nouveaux ou innovants ou des programmes de soutien liés au logement, adaptés aux besoins des communautés roms et qui ont un effet multiplicateur sur le plan institutionnel ou géographique ;
* Des services sociaux et de santé ciblés, permettant aux Roms et aux personnes pauvres d’être réintégrés dans les systèmes nationaux de protection sociale et de bénéficier des services communautaires. Cette activité devrait également aider le peuple rom à améliorer la planification familiale et à mieux comprendre les conséquences d’une grossesse précoce ;
* Améliorer le taux de scolarisation et d’obtention de diplômes pour les enfants de familles roms et de familles très pauvres. Cela impliquerait un soutien aux programmes d’éducation, aux formations professionnelles et autres formations aux compétences non techniques. Une attention particulière devrait être accordée aux services intégrés de développement de la petite enfance et à l’accès à une éducation intégrée pour les enfants de familles roms et de familles en grande pauvreté ;
* Des services ciblés liés à l’emploi et sensibles au genre, avec un accent particulier sur les services d’activation ainsi que l’intermédiation pour l’inclusion des Roms et des pauvres dans les programmes actifs du marché du travail existants. Les interventions proposées devraient proposer des solutions pratiques pour remédier aux contraintes liées au manque de compétences et de motivation et à la faible acceptation sociale ;
* L’intervention devrait se concentrer sur la mise en place de conditions adéquates pour apporter un changement réel dans les établissements sélectionnés. Les rapatriés roms devraient également être inclus dans la mesure du possible ;
* Des actions qui démontrent une approche solide et justifiée des besoins visant à améliorer les conditions de vie des familles roms par le développement et la mise en œuvre de programmes de régénération urbaine intégrée et d’élimination des conditions de vie néfastes ;
* Des actions qui prennent en compte les objectifs globaux et la vision socio-économique du développement des municipalités

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succintes seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 30 et 48 mois 

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être un type d’organisation spécifique tel que : organisation non gouvernementale, opérateur du secteur public, autorité locale, organisation internationale (intergouvernementale) telle que définie par l’article 43 des règles d’application du règlement financier de l’UE ;
– Être établi au moins 2 ans avant le lancement de l’appel, en République de Macédoine du Nord ou dans un État membre de l’Union européenne ou un pays couvert par l’article 10 du règlement 236/2014 établissant les règles et procédures communes pour la mise en œuvre des instruments de l’Union pour le financement des actions extérieures

 

Financement

* Montant de la subvention : entre 400 000 euros et 800 000 euros

* Taux de cofinancement : entre 60% et 90% du total des coûts éligibles

Testez votre éligibilité

Autres fonds :

Aucune relation trouvée.

Actualités similaires

29 juin 2022

Les OCS sur 2021-2027, la simplification attendue ?

Lire l'article

9 juin 2021

Nouveauté à Welcomeurope !

Lire l'article