+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

JPIAMR – Interventions de One Health pour prévenir ou réduire le développement et la transmission de la résistance aux antimicrobiens – 2021

L'action JPIAMR-ACTION du cofinancement ERA-NET s'attaquera à ce défi central en soutenant la recherche et l'innovation pour l'élaboration et l'expérimentation de stratégies et de méthodologies visant à réduire la transmission et la propagation de la RAM dans un spectre complet de santé unique.

2021-03-16
24.9 millions d'euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission européenne
Secteurs
Bénéficiaires Tout bénéficiaire
Régions Union européenne
Détails

Allemagne, Argentine, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Lettonie, Lituanie, Moldavie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suède.


Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs
* Comprendre l’impact des interventions sur le développement et la transmission de la résistance aux antibiotiques
* Concevoir, mettre en œuvre, évaluer et comparer les interventions qui auront un véritable impact sur la réduction du développement et de la transmission de la résistance aux antibiotiques dans et entre les différents établissements One Health

Priorités
Les propositions doivent se concentrer sur au moins deux environnements « One Health » (humain, animal, environnement) et doivent viser l’une ou l’autre des priorités:
*Priorité 1 : Comprendre l’impact des interventions sur le développement et la transmission de la résistance aux antibiotiques dans, et/ou entre, au moins deux établissements « One Health » ;
*Priorité 2 : concevoir, mettre en œuvre, évaluer et/ou comparer des interventions innovantes pour contrôler le développement et la transmission de la résistance aux antibiotiques dans et/ou entre au moins deux établissements « One Health ».

Parmi les actions financées
* étude clinique
* apporter de nouvelles perspectives de recherche. Cela signifie également qu’il faut éviter les doubles emplois avec des recherches récentes, déjà entreprises ou en cours, qui intègrent la portée des domaines scientifiques visés par le présent appel.

Informations complémentaires
*Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succinctes seront évaluées

*Durée initiale de l’action : 36 mois

Éligibilité :
– Les candidats doivent se conformer aux règlements spécifiques de leurs organismes de financement nationaux.
– Les consortiums devraient être constitués d’un minimum de trois (3) partenaires et d’un maximum de six (6) partenaires de projet (y compris des partenaires non financés). Le nombre maximum de partenaires peut être porté à sept (7) si le consortium comprend un partenaire provenant de pays à revenu faible ou intermédiaire, ou de Hongrie, lettonie, lituanienne et polonaise. Le budget des partenaires non financés ne doit pas dépasser 30 % du budget total du projet transnational demandé. De plus, les consortiums devraient toujours être composés d’une majorité de partenaires de projet admissibles au financement.

Financement

*Montant total de la subvention : cela dépend des pays
*Taux de cofinancement : cela dépend des pays
(Vous trouverez ces informations dans l’annexe B : Règles et exigences nationales)

Testez votre éligibilité

Autres fonds :

Aucune relation trouvée.

Actualités similaires

29 juin 2022

Les OCS sur 2021-2027, la simplification attendue ?

Lire l'article

9 juin 2021

Nouveauté à Welcomeurope !

Lire l'article