+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

KIC Océans – Risques pour la santé humaine et l’environnement posés par les polluants et les agents pathogènes présents dans les ressources en eau – 2020

Renforcer l'Espace européen de la recherche (EER) dans le domaine des écosystèmes aquatiques propres et sains et exploiter le potentiel inexploité dans la collaboration entre les domaines de la recherche sur l'eau douce, la mer et la santé

2020-04-16
22,6 millions d'euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission européenne
Secteurs Santé
Bénéficiaires
Régions Monde entier

Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs
* Établir des approches intégrées et intersectorielles pour la gestion des risques en combinant les domaines de recherche des polluants émergents, des agents pathogènes et de la résistance aux antimicrobiens sous le thème général « de la source à la bouche » ;
* Analyser la propagation des PEC et des agents pathogènes liés à la résistance aux antimicrobiens à partir de différentes sources (par exemple, les zones urbaines), ce qui entraîne des impacts et des risques pour l’écosystème aquatique, l’environnement et la santé humaine ;
* Décrire la transformation de ces CEC et agents pathogènes et leurs effets lorsqu’ils pénètrent dans les différents systèmes aquatiques et s’accumulent dans la chaîne alimentaire ;
* Améliorer les stratégies et développer/évaluer les technologies (y compris les technologies numériques) pour réduire les PEC et les agents pathogènes à la source, sur leurs voies d’entrée et en bout de chaîne ;
* Développer/intégrer des méthodologies et des outils innovants pour permettre aux décideurs

Priorités
* Thème 1: mesure du comportement environnemental des contaminants émergents (CEC), des agents pathogènes et des bactéries résistantes aux antimicrobiens dans les écosystèmes aquatiques :
– Évaluation de l’importance des différentes sources, réservoirs et voies de pénétration potentiels des PEC et des agents pathogènes, y compris les bactéries résistantes aux antimicrobiens ;
– Comprendre et prévoir les comportements environnementaux et cumulatifs des contaminants émergents (CEC) et des agents pathogènes, y compris les bactéries résistantes aux antimicrobiens, notamment par le développement d’outils et de solutions numériques

* Thème 2 : évaluer la mesure et la gestion des risques liés aux contaminants préoccupants, aux agents pathogènes et aux bactéries résistantes aux antimicrobiens des écosystèmes aquatiques (intérieurs, côtiers et marins) pour la santé humaine et l’environnement :
– Caractérisation des voies d’exposition et des effets des PEC et des agents pathogènes, y compris les bactéries résistantes aux antimicrobiens, sur les écosystèmes aquatiques et sur la santé humaine ;
– Développement de procédures intégrées d’évaluation et de gestion des risques ;
– Paramètres et stratégies de surveillance des bactéries potentiellement résistantes aux antimicrobiens 

* Thème 3 : prendre des mesures et des stratégies pour réduire les contaminants préoccupants, les agents pathogènes et les bactéries résistantes aux antimicrobiens dans les écosystèmes aquatiques (intérieurs, côtiers et marins) :
– Mise en œuvre de stratégies visant à réduire les PEC et les agents pathogènes, y compris les bactéries résistantes aux antimicrobiens à la source ;
– Mise au point de méthodes pour prévenir la propagation des PEC et des agents pathogènes, y compris les bactéries résistantes aux antimicrobiens ;
– Évaluation des mesures et des technologies de gestion visant à réduire l’impact des PEC et des agents pathogènes, y compris les bactéries résistantes aux antimicrobiens, sur la qualité de l’eau

Parmi les actions financées
* Pour le thème 1
– Estimation du point d’entrée des PEC et des agents pathogènes dans l’environnement
– Évaluer la biodégradation des antibiotiques pour estimer et anticiper les taux de transmission de la résistance aux antibiotiques et évaluer le transfert de gènes

* Pour le thème 2
– Identification et sélection des principaux polluants émergents préoccupants les plus largement distribués dans les milieux aquatiques ;
– Évaluation de la capacité de rétention et de dégradation des écosystèmes aquatiques

* Pour le thème 3
– Réduction à la source et/ou mesures d’atténuation en aval ;
– Amélioration des traitements combinés et des solutions de traitement durables conduisant à une diminution de la prévalence et de la propagation de la résistance aux antimicrobiens ;
– Évaluation des mesures de gestion et des technologies mises en œuvre pour réduire l’impact des CEC et des agents pathogènes, y compris les bactéries résistantes aux antimicrobiens ;
– Évaluation de la contribution des pratiques de gestion et des technologies de traitement à la formation de sous-produits ou de bactéries supplémentaires résistantes aux antimicrobiens au cours des processus, en particulier dans les processus de traitement et de réutilisation des eaux usées

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propsitions restreint. Dans un premier temps, seules les notes conceptuelles seront évaluées

* Durée initale de l’action : jusqu’à 36 mois 

* Eligibilité : 
– Être un chercheur, une institution ou une entreprise ; 
– Le consortium doit être composé d’au moins trois entités provenant de différents Etats membres ou de pays associés au programme H2020

Financement

Il n’y a pas de limite de financement pour les projets

Testez votre éligibilité

Autres fonds :

Aucune relation trouvée.

Actualités similaires

29 juin 2022

Les OCS sur 2021-2027, la simplification attendue ?

Lire l'article

9 juin 2021

Nouveauté à Welcomeurope !

Lire l'article