+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

IVDCI – Frontières pacifiques et résilientes dans la Corne de l’Afrique – 2023

Instrument de voisinage, de développement et de coopération internationale - Frontières pacifiques et résilientes dans la Corne de l'Afrique visant à améliorer l'efficacité de la prévention et de l'atténuation des conflits, de la réduction et de la gestion des risques de catastrophe et du renforcement de la résilience des communautés transfrontalières dans certaines zones frontalières de la Corne de l'Afrique.

02/05/2023
34 millions d'euros
Fermé

Cadre d'appel

Institution Commission européenne
Secteurs Citoyenneté & Droits Humains Coopération & Développement Protection Civile & Risques
Bénéficiaires Association & ONG Collectivité Territoriale & Entité Affiliée Organisation UE & Internationale Pme & Start-Up (< 249 Salarié.es)

Contenu réservé aux abonnés

Inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès au contenu.

Accès gratuit à toutes les informations

Priorités et actions financées

Objectifs

  • Améliorer l’efficacité de la prévention et de l’atténuation des conflits, de la réduction et de la gestion des risques de catastrophes et du renforcement de la résilience des communautés transfrontalières dans certaines zones frontalières de la Corne de l’Afrique
  • Renforcer les capacités des acteurs transfrontaliers formels et informels en matière de prévention et de gestion des conflits et de renforcement de la cohésion sociale, en accordant une attention particulière aux femmes (et aux jeunes)
  • Amélioration de l’accès des membres des communautés frontalières aux activités génératrices de revenus et aux ressources naturelles partagées

Priorités

  • Priorité 1 – Travailler avec les communautés respectives et les institutions locales dans les groupes ciblés, en identifiant les causes sous-jacentes des conflits avant de mettre en œuvre des mesures de prévention et de gestion des conflits
  • Priorité 2 – Aider les communautés, les autorités locales et les autres parties prenantes concernées à devenir plus résilientes face aux conflits et aux conséquences d’autres chocs, souvent liés au climat
  • Priorité 3 – Les propositions devraient mettre en évidence la nature transfrontalière des groupes sélectionnés
  • Priorité 4 – Veiller à ce que les éléments transversaux soient fortement pris en compte dans les propositions respectives :
    • Protection de l’environnement et changement climatique
    • L’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles
    • Sensibilité aux conflits, paix et résilience
    • Les droits de l’homme
  • Priorité 5 – Faire preuve de volonté de coordination avec les partenaires de mise en œuvre performants dans d’autres lots, ainsi qu’avec la composante de coordination prévue et l’IGAD
  • Priorité 6 – Prendre en considération les travaux réalisés dans le cadre de la première phase du programme : Collaboration dans les zones transfrontalières de la Corne de l’Afrique

Parmi les actions financées

  • Identifier les facteurs actuels d’instabilité et en particulier les conflits et les griefs historiques
  • Sensibiliser les parties prenantes à la sensibilité aux conflits et à la réceptivité à la paix
  • Soutenir la négociation, l’établissement et la diffusion d’accords de paix locaux et transfrontaliers
  • Identifier les sources de chocs et mettre en place des comités de RRC transfrontaliers, y compris des mécanismes d’alerte précoce
  • Dans le cadre d’une approche communautaire, identifier et mettre en œuvre des mesures clés de soutien aux moyens de subsistance, telles que l’accès à l’eau/aux systèmes d’irrigation ou aux cliniques vétérinaires, en coordination/complémentarité avec toute opération humanitaire existante de la DG ECHO

Informations complémentaires

  • Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes conceptuelles seront évaluées
  • Durée initiale de l’action : jusqu’à 36 mois

Éligibilité

  • Être une personne morale
  • Être une organisation non gouvernementale, des autorités locales, des opérateurs économiques tels que des PME, une organisation internationale (intergouvernementale)
  • Être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et l'(les) entité(s) affiliée(s), sans agir en tant qu’intermédiaire
  • Avoir une expérience préalable dans les secteurs et les zones géographiques visés par le présent appel à propositions
Financement
  • Budget total de l’appel : 34 millions d’euros
  • Montant de la subvention :
    • LOT 1 : entre 13 et 14 millions d’euros
    • LOT 2 : entre 5 et 6 millions d’euros
    • LOT 3 : entre 13 et 14 millions d’euros
  • Taux de cofinancement : entre 80% et 90% du total des coûts éligibles

Testez votre éligibilité

Besoin d'aide pour vos financements publics ?

Actualités similaires

27 avril 2023

Décryptage FTJ : Qu’est-ce que le Fonds pour une transition juste ?

Lire l'aticle

25 avril 2023

En quoi consistent les programmes sectoriels européens ?

Lire l'aticle