01 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

Programme

Nouvelles technologies : le secteur audiovisuel transformé

publié le 7 mai 2019

A l’ère de la numérisation et de l’essor des nouvelles technologies, les secteurs de la culture et de l’audiovisuel sont transformés. En France, mais aussi dans toute l’Europe, les médias s’adaptent aux nouveaux usages numériques.

1. Quelles transformations ?

Depuis le début du XIXe siècle, le secteur de l’audiovisuel connaît de nombreuses évolutions. D’abord avec le passage de l’analogique maîtrisé au numérique inconnu, mais aussi avec les services de vidéos à la demande qui ont révolutionné l’audiovisuel et modifié les besoins de la société dans les années 2010.

Avec l’explosion du numérique, l’heure est à la consommation de masse des produits audiovisuels. Plus de 21 nouvelles plateformes ont vu le jour de 2011 à 2017 et la fréquence de consommation de vidéos à la demande payantes, en France, augmente : en 2013, seuls 8,1% des consommateurs étaient assidus (au moins 1 fois par semaine) contre 16,2% en 2017. Ce chiffre double, tandis que les consommateurs occasionnels (moins d’une fois par mois) diminuent (72,9% en 2013 – 56,2% en 2017).

2. La nécessité de nouvelles compétences : le soutien de  l’UE

Cette évolution engendre des défis supplémentaires : la protection de la propriété intellectuelle, l’accès au financement, la distribution adéquate des œuvres et l’apprentissage de nouvelles techniques. Les métiers de l’audiovisuel utilisent des technologie avancées, parfois moins bien maîtrisées par les professionnels que par certains amateurs. Il est donc nécessaire de former et mettre à niveau les professionnels.

Afin d’assurer la coopération culturelle transnationale entre les acteurs européens, l’UE continue ses efforts et en 2014, lance le programme Europe Créative. Ce programme regroupe les anciens programmes MEDIA, Culture et MEDIA MUNDUS.

Sous le volet Média, visant à renforcer la diffusion, l’accessibilité et la visibilité des œuvres audiovisuelles européennes sur les plateformes numériques, la Commission a lancé, jusqu’au 29 mai, un appel à propositions pour la formation des professionnels de l’audiovisuel. Avec un budget de 7,5 millions d’euros et un cofinancement à hauteur de 60%, l’objectif de cet appel est de soutenir la formation, en vue d’acquisition d’aptitudes et de compétences par les bénéficiaires, ainsi que de soutenir le partage des connaissances, des réseaux et de l’utilisation des technologies numériques.  Il s’agit ici de faciliter l’apprentissage et l’acquisition de nouvelles compétences, de partager les connaissances des professionnels confirmés mais aussi de renforcer le commerce international et la coopération dans le secteur audiovisuel.

3. Quid de la nouvelle programmation ?

En décembre 2018, le Conseil de l’UE a confirmé sa volonté de poursuivre ce programme, afin de faire face à la pleine mutation du secteur, aux évolutions technologiques et à la concurrence mondiale. Afin de lui donner toutes les cartes en main pour relever les défis à venir, le Conseil augmente le budget d’Europe Créative, à 1.85 milliards d’euros, contre les 1.46 milliards actuels.

Cependant, une augmentation de seulement 40 millions d’euros ne serait-elle pas trop insuffisante, pour faire face à cette explosion du numérique incessante ? Les secteurs de la culture et de l’audiovisuel ne mériteraient-ils pas un deuxième programme plus spécifique à leur développement ? Un grand pas dans ce sens serait un soutien considérable de l’Union européenne pour la culture.

Eurofunding rassemble plus de 300 programmes de subventions européens mis à jour et liés à des alertes hebdomadaires sur les appels à projets. Inscrivez-vous gratuitement et ne manquez plus aucune opportunité.

S'abonner à l'eurofunding

Actualités similaires

29 juin 2022

Les OCS sur 2021-2027, la simplification attendue ?

Lire l'article

9 juin 2021

Nouveauté à Welcomeurope !

Lire l'article

Programmes

Europe créative - MEDIA - Aide à la formation et au développement
EUROPE CRÉATIVE - (1.1.01.) MEDIA - SOUTIEN À LA FORMATION