+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

Lobbyistes, jeux de pouvoir et requins : la série Parlement nous présente l’institution européenne sous un nouveau jour

À la fois pragmatique et surprenante, la série Parlement réalisée par Noé Debré et diffusée depuis le 9 avril sur France.tv (les dix épisodes sont accessibles en replay) nous propose de découvrir le quotidien des députés, des assistants et conseillers au sein du Parlement européen du point de vue d’un jeune assistant parlementaire.

Parlement, c’est un pari osé, celui de rendre comique et familier un univers souvent perçu comme froid et fortement méconnu : les institutions européennes.  À l’instar de l’un de ses personnages, Parlement choisi “d’appuyer sur les vices” de son sujet par soucis d’efficacité.  Le spectateur fait la connaissance de Samy, jeune assistant parlementaire débutant au parlement bruxellois, dont la naïveté et l’insouciance se heurteront aux dures logique politiques et institutionnelles. Ainsi, la complexité de la bureaucratie européenne devient source de comique.  

On ne saurait reprocher au protagoniste principal ses premiers pas titubants et hésitants au sein de cette grande institution, ni ses lacunes à propos d’une mécanique institutionnelle si complexe (qui aurait pu se douter qu’on pouvait croiser des lobbyistes au sein du Lobby). La chance tourne dès le départ en sa défaveur lorsqu’il s’aperçoit que son nouveau mentor, parlementaire français centriste, n’en a que peu faire de la politique européenne et de son travail au sein de la fameuse commission des pêches… Ce sera donc au jeune homme de se prendre en main s’il souhaite faire de son passage à Bruxelles un évènement marquant.  

Heureusement pour lui, il pourra compter sur le soutien “infaillible” de collègues assistants parlementaires. Ce que parvient à faire Noé Debré, c’est de présenter avec légèreté, parfois même en les tournant au ridicule, certains aspects de la vie politique européenne. Une vie d’autant plus complexe qu’à Bruxelles se rencontrent des politiciens provenant de pas moins de 27 pays différents, et même 28 au moment où la série prend place, puisque l’on retrouve dans l’entourage du protagoniste une assistante d’une député anglaise pro-Brexit. Soulevant le côté farfelu et inédit de cette situation, la série nous dresse le portrait d’une députée anglaise fière d’avoir rendu à son pays toute sa liberté … tout en s’apercevant avec regret que cela signifie pour elle la perte de son emploi.  

Perdu entre d’un côté, des parlementaires eurocrates et de l’autre côté des parlementaires qui ne semblent trouver ni leur place ni leur fonction, se trouve Eamon : fonctionnaire européen zélé, seul gardien de l’institution et de ces longs règlements qui régissent dans le moindre détail chaque procédure. Plus que le parlement européen, c’est avant tout l’ambiguïté de l’identité européenne qui est tournée en dérision. Entre intérêts nationaux et particuliers, lobbyisme et carriérisme, chaque personnage se fait la caricature de l’institution et s’applique à désacraliser son sujet.  

Chacun y trouvera son compte : les néophytes pourront entrapercevoir la complexité du processus décisionnel européen ; les experts y retrouveront peut-être avec nostalgie le souvenir de leurs premiers pas sans doute maladroits ; enfin les étudiants en affaires européennes réaliseront avec soulagement, ou effroi, ce qui les attend. Mais Parlement n’est pas qu’une manière agréable de réviser ses acquis sur le fonctionnement des institutions européennes, co-écrite avec d’anciens travailleurs du parlement européen, la série ne manque pas de faire preuve d’un sérieux esprit critique. On pourra parfois reprocher une trop grande légèreté dans sa critique de la technocratie. 

Loin du ton sérieux de House of Cards ou de Maison Blanche, Parlement nous plonge dans de la réalité passionnante de la démocratie parlementaire d’une manière décalée et rafraichissante. Peut-être l’enjeu de la série est-il de nous montrer que, bien qu’imparfait et critiquable, c’est dans cette institution que nos représentants travaillent à fabriquer de nouvelles normes, et pas seulement sur les grands thèmes en vogue que sont aujourd’hui la migration et la sécurité, mais aussi à propos des requins.  

Rechercher

Testez votre éligibilité

Besoin d'aide pour vos financements publics ?

Actualités similaires