+33(0)1 42 54 60 64 | contact@welcomeurope.com

Fonds Social Européen +

Subventions pour investir dans les ressources humaines et pour mettre en œuvre le pilier européen des droits sociaux

Budget

87 319 million d'euros

Bénéficiaires

Tout bénéficiaire

Type de financement

Proposition de règlement de la CE

Budget
87 319 million d'euros
Bénéficiaires
Tout bénéficiaire
Type de financement​
Proposition de règlement de la CE
Diapositive précédente
Diapositive suivante

Le FSE+ résulte de la fusion entre le Fonds social européen existant, l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ), le Fonds d’aide aux plus démunis (FEAD), le programme de l’UE pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI) et le programme de santé de l’UE. Il s’agit du principal instrument de l’UE pour investir dans les ressources humaines et pour mettre en œuvre le pilier européen des droits sociaux.  

Structure

Le FSE+ se divise en 3 volets : le volet FSE+ en gestion partagée, le volet relatif à l’emploi et l’innovation sociale et le volet relatif à la santé (tous deux en gestion directe et indirecte) 

Objectifs

    • Aider les États membres à atteindre des niveaux d’emploi élevés, une protection sociale équitable et une main-d’œuvre qualifiée et résistante prête pour le futur monde du travail 
    • Les objectifs spécifiques qui seront soutenus par le FSE+ reposent sur les principes énoncés dans le socle européen des droits sociaux, et sont les suivants :  
  • Améliorer l’accès à l’emploi de tous les demandeurs d’emploi, notamment des jeunes et des chômeurs de longue durée, et des personnes inactives, promouvoir l’emploi indépendant et l’économie sociale 
  • Moderniser les institutions et services du marché du travail pour qu’ils jaugent et anticipent les besoins de compétences et apportent, en temps opportun, une assistance et un soutien adaptés face aux enjeux de l’adéquation aux besoins du marché du travail, des transitions et de la mobilité 
  • Promouvoir la participation des femmes au marché du travail, un meilleur équilibre entre travail et vie privée, y compris l’accès à des services de garde d’enfants, un environnement de travail sain, bien adapté et équipé contre les risques pour la santé, l’adaptation des travailleurs, des entreprises et des chefs d’entreprise au changement et au vieillissement actif et en bonne santé 
  • Améliorer la qualité, l’efficacité des systèmes d’éducation et de formation ainsi que leur adéquation au marché du travail, pour favoriser l’acquisition de compétences clés dont les compétences numériques 
  • Promouvoir l’égalité d’accès et la participation aboutie à une éducation ou formation inclusive et de qualité, en particulier pour les groupes défavorisés, de l’éducation et l’accueil des jeunes enfants à l’éducation et la formation des adultes en passant par l’enseignement général et l’enseignement et la formation professionnels et par l’enseignement supérieur, et faciliter la mobilité à des fins d’apprentissage pour tous
  • Promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie, notamment les possibilités de perfectionnement professionnel et de requalification flexibles pour tous en tenant compte des compétences numériques, mieux anticiper les changements et les nouvelles exigences en matière de compétences fondées sur les besoins du marché du travail, faciliter les transitions professionnelles et promouvoir la mobilité professionnelle
  • Favoriser l’inclusion active afin de promouvoir l’égalité des chances et la participation active, et améliorer l’aptitude à occuper un emploi
  • Promouvoir l’intégration socio-économique des ressortissants de pays tiers et des communautés marginalisées telles que les Roms
  • Améliorer l’égalité d’accès en temps utile à des services abordables, durables et de qualité
  • Moderniser les systèmes de protection sociale, y compris en promouvant l’accès à la protection sociale, améliorer l’accessibilité, l’efficacité et la résilience des systèmes de soins de santé et des services de soins de longue durée et promouvoir l’intégration sociale des personnes exposées au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale, y compris les plus démunis et les enfants
  • Lutter contre la privation matérielle en apportant une aide alimentaire et/ou une assistance matérielle aux personnes les plus démunies, y compris en prenant des mesures d’accompagnement

Priorités

    • Défis identifiés dans le cadre du semestre européen à la lumière du pilier européen des droits sociaux, dont :  
  • L’évolution de la technologie et la mondialisation exigent des systèmes d’éducation et de formation réformés  
  • Malgré l’amélioration de la situation de l’emploi, le chômage de longue durée et le chômage des jeunes restent élevés dans l’UE 
  • La proportion de personnes exposées au risque de pauvreté et/ou d’exclusion sociale reste élevée 
  • Des tendances démographiques importantes, telles que le vieillissement de la population ou les nouveaux flux migratoires, affectent la société européenne et le monde du travail 
    • Mesures de soutien à l’emploi et à l’activation des jeunes 
    • Au moins 25 % du financement du FSE+ à des mesures favorisant l’inclusion sociale et ciblant les personnes les plus démunies 

Comment ça marche ?

Appels à projets :

Aucune relation trouvée.

Les autres fonds européens

LIFE

Transition vers une économie durable grâce aux énergies renouvelables

FSE+

Investir dans les citoyens pour une Europe sociale forte

ERASMUS+

Permet le développement des étudiants et de connecter l’Europe

CERV

Promotion de la diversité, l’égalité et les droits dans l’Union Européenne

Horizon Europe

Axée sur l’innovation et la recherche

Digital Europe

Accélérer la transformation numérique

Appels à projets :

Aucune relation trouvée.

Questions fréquentes

Vous ne trouvez pas la réponse que vous cherchez ?

Le Fonds Social Européen Plus (FSE+) est l’instrument principal de l’Union Européenne (UE) pour financer des actions visant à améliorer les perspectives professionnelles des citoyens, à favoriser l’emploi, et à soutenir une économie plus inclusive. Avec un budget de plusieurs milliards d’euros pour la période 2021-2027, le FSE+ s’engage à combattre la pauvreté et à promouvoir l’inclusion sociale des personnes les plus démunies, en mettant l’accent sur les politiques de l’UE en matière sociale et d’emploi.
Les entreprises de plus de 50 salariés, les organismes de formation, les prestataires de services dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle, ainsi que les entités publiques, peuvent être éligibles pour obtenir des subventions du FSE+. Ces fonds visent à soutenir les actions de formation et à améliorer les compétences numériques, favorisant ainsi les transitions vers de nouvelles perspectives professionnelles.
La demande doit être adressée suivant les procédures définies par la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) et la direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) concernée. Le processus implique souvent un appel à projets où les organismes doivent soumettre leur projet en conformité avec la réglementation et les objectifs du FSE+.